0 Dans Lifestyle

Rétrospective 2019 et intentions 2020

Je nʼai jamais vraiment considéré le début dʼune nouvelle année comme un renouvellement mais, cette fois-ci, je ne sais pour quelles raisons, ces premières semaines de janvier 2020 résonnent différemment en moi.

Fin décembre, jʼai pu voir beaucoup de bilans personnels passer sur Instagram. Certaines personnes faisaient une rétrospective de leur année 2019 et, pour tout vous dire, cela mʼa donné des complexes. Comment certaines personnes, en seulement 365 jours, ont pu accomplir autant ? Entre partenariats multiples, lancement de collections, créations de podcast ou d’e-book, changements de postes, voyages, découvertes sportives…il y avait de quoi sʼinterroger – à mon niveau du moins. Nous avions pourtant tous le même nombre de jours à disposition.

A mon tour, jʼai donc essayé de dresser mon bilan personnel de 2019. Jʼai cherché. Beaucoup. Longtemps.

Alors oui, il y a eu quelques week-end prolongés et de jolies vacances mais en terme de RÉALISATIONS CONCRÈTES, je ne voyais que lister. Dʼun point de vue MATÉRIEL, je nʼavais rien construit de mes propres mains en 2019. Ce nʼétait pas faute dʼenvie. Jʼai juste, dʼune manière encore inexplicable pour moi, regardé 2019 défiler sous mes yeux. Jʼai souvent noté, sur mes fameuses to-do list, des choses à faire, à créer, à développer comme par exemple :

  • Décorer notre salon,
  • Apprendre à retaper un meuble,
  • Faire le vide dans les sous-pentes,
  • Redonner vie à ce blog trop délaissé,
  • Reprendre lʼallemand,
  • Écrire un ebook sur le batch-cooking,
  • Me remettre à la couture que jʼappréciais tant avant de devenir maman,
  • Faire une retraite de yoga,
  • Me former en naturopathie,

Et pourtant, rien de ce que vous pouvez lire plus haut ne sʼest concrétisé. La faute à quoi ? A qui ? La PROCRASTINATION. Moi qui ai toujours détesté ce mot et le principe même de la procrastination, je suis tombée en plein dedans lʼannée dernière. Je me suis donc posée pour analyser la raison du non-aboutissement de mes projets. Je pense que mon mental a préféré rester dans sa zone de confort. Ne pas faire de vagues. Rester dans des émotions connues et maîtrisables. Et puis, je naviguais à vue. Au-delà de mes listes éparpillées à droite, à gauche, je nʼavais pas de vue dʼensemble sur ce que je souhaitais accomplir en 2019. Et je me suis faite « happée » par le quotidien, le stress du travail et des objectifs ambitieux… Je ne sais pas encore lʼexpliquer et ne cherche pas à me trouver des excuses mais jʼy travaille 🙂

Néanmoins, avec un peu de recul, je mʼaperçois quʼau-delà de lʼaspect MATÉRIEL, sur le plan DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, cette année a été très riche. Aucun de ces points listés ci-dessous nʼapparaissait dans mes to-do Lists mais ils se sont pourtant réalisés en 2019 :

  • Jʼai appris (et jʼapprends toujours!) la patience au contact de ma petite puce.
  • Je me suis découvert une passion pour les produits locaux, leur origine, leur histoire…en allant au marché, à la rencontre des producteurs.
  • A travers la cuisine, jʼai fait appel à ma créativité et y ai même trouvé une forme de repos, un moment pour moi…
  • Jʼai pris beaucoup de plaisir à tester de nouvelles recettes et à varier les goûts pour éduquer le palais de ma fille (pas toujours concluant !). Je me suis sentie investie dʼun devoir éducatif.
  • Jʼai travaillé sur la confiance en soi en mʼinspirant de personnes formidables et à lʼécoute comme Zeva Bellel, Elodie Leclercq, Pêche Eglantine, Lili Barbery Coulon
  • Après des années, jʼai enfin trouvé un programme sportif me convenant, en mixant les cours de yoga Vinyasa et Atha de Béatrice Le Moal à Morlaix avec le programme en ligne de lʼaméricaine Mélissa Wood Health.
  • Jʼai su mʼaffirmer, dire stop et exprimer mes besoins quand cela sʼest avéré nécessaire.

Certains de ces choses peuvent paraître anodines mais, à mon sens, elles ont fait partie dʼune étape nécessaire de ma vie. Maintenant que je me connais davantage, je me sens aussi prête à poser mes intentions pour 2020. En effet, même si je compte bien continuer à me développer sur le plan personnel, il est important pour moi de réaliser des choses concrètes, palpables et visuelles en 2020. Pour cela, jʼai donc listé sur mon agenda mes 31 INTENTIONS pour lʼannée, puis pour chaque mois de lʼannée, et les ai classées par catégorie :

  • Famille,
  • Développement personnel,
  • Santé,
  • Argent.

Au début, cela peut paraître fou de lister autant dʼintentions, mais une fois lancé(e), il est difficile de sʼarrêter et on peut vite arriver à 50 ou 60 souhaits ! Je vous assure !

Maintenant, lorsque je lis cette liste, jʼai lʼimpression de savoir où je vais. Dʼavoir de la visibilité sur mes envies qui, lorsquʼelles restent dans un coin de notre tête, ne sont pas toujours claires. Alors forcément, je ne parviendrai peut-être pas à rayer tous ces points de ma liste en décembre prochain, mais au moins, je pourrai analyser le pourquoi du comment et les reporter, si besoin et si lʼenvie est toujours là, sur ma liste de 2021.

Et vous, comment voyez-vous votre année 2020? Êtes-vous motivé(e) par des projets particuliers ? Utilisez-vous des outils ou avez-vous des astuces à partager pour vous aider à suivre et à réaliser vos intentions ?

Au plaisir de vous lire ! 🙂

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.